Ce jour de janvier 2018, le jour où je suis devenue une maman… ta maman.

9h00: arrivée à la maternité: l’inscription et l’admission.

10h00: l’arrivée dans la chambre et l’installation… (la provision de bonbons de ta tati est prête 😂😂😂), la mienne n’est pas moins conséquente… Tu feras partie d’un clan de gourmand(e)s

11h00: tout se précipite: habillage pour la salle de césarienne, dernier monitoring,  dernières photos entre soeurs , derniers papiers « au cas où… »  Derniers rires, dernières larmes, derniers moments avec mon ventre rond….

A ce moment précis mon bébé, ce ventre où tu grandis depuis maintenant 38 semaines d’aménorrhée, je ne suis pas encore prête à le voir  « disparaître »…

Oh biensur j’ai hâte de te rencontrer ma petite bulle mais, j’ai du mal avec l’idée de cette césarienne programmée à telle date , telle heure, le tout sans nous/te laisser le choix de venir naturellement.

Je sais que tu est prête, (j ai une entière confiance en notre gynécologue grâce à qui tu es arrivée ). Mais, dans ma tête je ne suis pas prête, je te sens encore trop « petite », on a encore au moins deux semaines avant le terme et j aurais voulu profiter encore de ces deux semaines avec toi dans mon ventre…

Ne me demande pas pourquoi mon ange, mais moi, ta maman je n’étais pas encore prête à dire aurevoir à tes petits coups, à ces moments intimes juste à nous 2.  Et pourtant, Dieu sait si je t’ai désirée et aimée et comme je t’aime déjà ma petite bulle,  ma fille.

12h00: après un dernier monitoring, nous sommes amenées en salle de césarienne. L’anesthésiste m’explique tout ce qu’il fait et il pratique la Rachianesthésie. Le bas de mon corps s’alourdit, nous ne pouvons plus reculer.

12h30: Le gynécologue est prêt à commencer et ta Tatie est dans la salle à côté avec la pédiatre et les sages femmes.

Je ne dis rien mais j ai peur de cette rencontre un peu brutale même si elle est tellement attendue et pourtant si flippante à mes yeux…

12h42 ton premier cri, signe de ta naissance , de ta venue dans ce monde. Tu es née ma fille, tu fais naître une mère…

Le Gygy te montre à moi par dessus le champ opératoire et, toi petite puce déjà bien éveillée tu lui feras pipi dessus en guise de protestation (les sages femmes et la pédiatre ne vont pas y échapper non plus).

A peine née tu nous montres ta détermination, la force de ta voix, ton envie de vivre et de téter. Tu es en parfaite santé et Tatie fait le peau à peau avec toi.

J ‘aurais préféré un accouchement naturel mais, la césarienne était la seule option pour notre santé à toute les deux. Pendant que ta Tatie veille sur toi et t’admire (elle est ton ange gardien sur cette terre). Pendant ce temps le gynécologue finit son travail et me recouds. Il ferme cette cicatrice qui sera le signe à vie que je t’ai donné la vie…

Bienvenue dans ce monde mon bébé 👶

Je ne te promets pas d’être parfaite mais, je ferai de mon mieux, stp sois indulgente avec moi, ta maman, car j ai tant à apprendre de toi ma fille…

❤❤❤ Je t’aime ma petite bulle, ma princesse ❤❤❤

 

Publicités