Ma grossesse a été tout sauf calme. Bouleversée par les événements subits et non choisis, bouleversante sur le plan physique et émotionnel… Ce dernier trimestre qui mène à l’aboutissement  à la rencontre n’aura en rien été différent du second en terme de stress… Autant être claire je n’ai pas vécu une grossesse sereine et j’aurais ce regret à vie…

Au niveau aménagement: mon meilleur ami a terminé la chambre et sans lui ce serait encore en chantier… Il restera des details de décoration mais le gros est fait et les meubles ikea ont été montés (non sans mal). Une connaissance a dépanné pour l’électricité qui est normalement du « provisoire » mais ça aidera.

Les « derniers » achats sont fait. J’ai pu aménager et ranger les affaires pour l’arrivée de ma fille. Tout ceci rend plus concret le fait qu’un bébé va grandir ici et que ma famille va se créer…

De mon côté, ces trois derniers mois de grossesse n’ont pas été simples.

J’ai fait beaucoup de rétention d’eau et d’hypertension (on se dirige vers une césarienne programmée). Les contractions ont été souvent presentes et parfois douloureuses.  Je ne me suis pas reposé, je n’aurais pas su… et, j ai réussi a tomber dans les escaliers et me faire une entorse + maux de dos à passé 8 mois… Fatigue+++

La petite bouge de plus en plus tout le long de ce dernier trimestre. Son poid n’est pas énorme mais on m’annonce un bébé dans la norme à terme (evalué à +/- 3kg200). Son coeur va bien. Elle a été en siège, ensuite s’est retournée mais le placenta lui etait toujours très bas. La césarienne annoncée à 18sa aura bien lieu. En cas de début de travail, je ne dois pas attendre et foncer directement à la maternité. Un accouchement par voies basses est à proscrire. J’ai d’ailleurs dû stopper les cours de préparation à l’accouchement en piscine (à mon grand regret car ça me déstressait…). Il faut se faire à l’idée, se résigner, c’est pour notre bien à toutes les 2. Encore une chose que je n’aurais pas choisi, ma manière d’accoucher… La fin de grossesse arrive à grand pas et le flou reste malgré la « preparation psychologique « … En fait, je crois qu’on est jamais réellement prêt…

Mais le principal … Ma fille sera là… dans mes bras <3.

 

Publicités