Dix semaines que je n’ai plus posté quoi que ce soit.

Le quotidien a été plus que mouvementé et bouleversé.

Ce qui devait être un « rachat » de maison ne se fera pas. Début septembre j’ai dû prendre la décision d’abandonner cette idée. Un déménagement en « urgence », imprévu s’est organisé. Dans ces moments là le stress prend vite le dessus et, avec la grossesse cela n’arrange rien.

Je tiens à remercier un grand ami pour son soutien et son aide au quotidien. Malgré mon humeur maussade, mes énervement, il a été le seul réellement présent pour m aider à préparer et organiser au mieux ce départ.

Dix ans de sa vie dans une maison ça laisse des souvenirs et beaucoup de travail de tri lorsqu’on part pour un endroit plus « petit et moins pratique pour stocker tout son ménage…

Les amis ont les comptes sur les doigts d’une mains et c’est lorsqu’on a réellement besoin d’aide qu’on se rend compte sur qui on peut réellement compter. Sans citer de nom seuls 2 amis ont réellement été là durant tout ce mois de septembre pour me soutenir moralement pour l’une, pratiquement/physiquement (monter et descendre des caisses enceinte ce n’est pas une partie de plaisir) ainsi que moralement pour le second. Quelques aides ponctuelles se sont avérées bien utiles, merci à mon ami et ancien collègue.

Pour le reste… Ceux qui se disent des « amis », qui n’ont pas la charge d’une famille ou des kilomètres à faire pour arriver… Ils sont bien transparents ou ont toutes les excuses du monde pour qu’on s’intéresse à leur vie mais, il n’y a plus grand monde quand ils savent que de l’aide serait utile… Enfin « si on court après »… Ce qui n’est pas mon style. Ne pas prendre de nouvelles et attendre que ce soit la personne qui est dans la mauvaise situation qui fasse le premier pas n’est pas ma conception de l’amitié: note pour plus tard. Ne rien oublier de tout ça…

Bref la situation n’est pas totalement réglée. Une période d adaptation sera nécessaire avant de pouvoir envisager de réellement preparer l’arrivée de bébé. Bébé qui se fait sentir et que les contractions ont tôt fait de me rappeler au quotidien que je ne suis plus « seule. A défaut de préparation matérielle en attente, j espère pouvoir enfin profiter un peu plus de ma grossesse car ces deux derniers mois ça n’a pas été franchement le cas…

Des nouvelles de bébé bientôt…

Publicités