Quelques semaines se sont écoulées depuis mon dernier passage.

Un essai iad negatif, un second qui était prévu fin mars mais la nature en a décidé autrement, puis, un choc: le décès brutal de celui que je considérais comme un père.

Les dernières semaines ont été très difficiles. Je laisse donc passer un cycle de « repos » (qui est tout sauf ça), afin de me recentrer et retrouver ma famille. Pas uniquement celle du sang, mais bien celle que je me suis chosie. Les quelques personnes amies qui sont là dans les bons mais surtout les mauvais moments. C’est là qu’on prend conscience de qui compte réellement et de pour qui on compte réellement.  A ces quelques personnes je n’ai pas de mots assez forts pour leurs dire MERCI.

Présents en toutes circonstances, avec chacun leur manière de me montrer que je ne suis pas seule, que je suis soutenue.

Ce sont les mêmes qui sont là depuis des années et qui me soutiennent également, sans jugements, avec parfois quelques conseils, dans mon projet de devenir maman.

J’ai appris que la vie peut s’arrêter à tout moment, mais je sais également qu’elle doit continuer. Qu’il me faut avancer malgrés les difficultés, pièges et autres hypocrisies qui m’attendent. C’est difficile mais je sais que grâce àeux, à cette famille que je me suis chosie, à ma soeur et avec un espoir en l’avenir : le meilleur reste à venir.

Une « copine de galère » de galère m’a annoncé sa grossesse il y a quelque jours. Elle était mal à l’aise: à elle je m’adresse maintenant pour lui dire que son bonheur, je le partage et qu’elle n’a pas à se sentir « coupable » bien au contraire.  C’est la vie qui gagne!

Mon tour viendra, oui je recommencerai les essais bébé, j’ai juste parfois la vie qui me rappelle que la patience n’est jamais mauvaise conseillère.

A bientôt pour la suite de ce parcours.

Et à toutes les mamans et futures mamans, à celles qui espèrent toujours: Rien n’est perdu. Notre tour viendra.

Prenez soin de vous et des vôtres, c’est une des plus grandes richesses ici bas…

 

 

 

Publicités