Nous y voici: C2. Après un mois de pause qui n’a pas été pour autant de tout repos, je recommence les essais bébé via iad.

Je me surprends à calculer le « jour j » en espérant qu’il « tombe bien », afin de ne pas perdre trop de temps au travail. Mais, je sais très bien que calculer, imaginer ne changera rien c’est la nature qui décide… et un peu les médecins.  J’ai appelé mon gygy hier, reprise du Clomid (je sens que je vais encore adorer cette période ;/ ) et rendez-vous pris pour la semaine prochaine pour une première échographie et une prise de sang.

Après le premier cycle qui n’a rien donné, je ne me suis pas sentie « abattue », loin de là. J’imaginais que j’aurais eu du mal à relativiser mais non. Après tout, maintenant qu’on y est, je sais plus ou moins à quoi m’attendre et ça a quelque chose de « rassurant ». Ca peut paraître étrange mais je suis presque « sereine »: je sais ce que je veux et quoi faire pour y parvenir et c’est tout ce qui importe pour l’instant. Si tout va bien, dans deux grosses semaines, je retournerai à Bruxelles pour tenter à nouveau une rencontre entre un ovule et sa petite graine… En attendant, la vie continue.

La rentrée est belle et bien concrète, les bouchons sur les routes, les transports et magasins encombrés, les cris des enfants pendant leur temps de midi dans la cour de récrée… Tout signe l’arrivée de l’automne, tout sauf le soleil, la chaleur parfois étouffante qui persiste pour le moment… Un bébé conçu en automne serait normalement un bébé qui viendrait au monde en été… Et pourquoi pas?  Réponse dans quelques semaines…

Publicités